septembre 15, 2020

Pourquoi le traitement des paiements électroniques est l’avenir des services bancaires numériques

By: Zack Guiliano

Le vieux dicton selon lequel les billets de banque sont davantage porteurs de germes que le siège de vos toilettes n'a jamais été aussi pertinent.

La société avait déjà tendance à se détourner des espèces, mais des études récentes ont révélé que 60 % des consommateurs prévoient d’utiliser des formes de paiement numériques plutôt que physiques en raison de la COVID-19. C’est officiel : les paiements sans numéraire et sans contact ont un bel avenir devant eux.

Et pourtant, 50 % des entreprises (et 97 % des petites entreprises) utilisent encore les chèques comme principal mode de paiement.

Alors, à quoi ressemble l’avenir des transactions entre entreprises (B2B) ?

La réalité est que le passage de processus manuels éprouvés à des paiements numériques ou électroniques ne sera pas aussi facile que dans l’univers B2C (entreprise à particuliers). Pourtant, cette transition est inévitable, elle est nécessaire, et bénéfique pour le secteur à long terme, et des solutions viables existent déjà.

Il existe des obstacles aux paiements numériques B2B

Bien qu’il ne manque pas de technologies innovantes et d’entreprises de Fintech, le secteur des paiements B2B a généralement pris du retard dans l’adoption des paiements électroniques. Ceux-ci comprennent les cartes, les paiements bancaires numériques et même les dépôts de chèque électroniques.

Pourquoi ce décalage ?

Il est assez choquant de constater combien d’entreprises utilisent encore des chèques physiques pour envoyer et recevoir des paiements. D’une part, ils coûtent cher, jusqu’à 20 $ chacun. D’autre part, ils sont manuels et lents, et dépendent du service postal.

Outre l'inertie des systèmes existants et des entreprises, c’est la friction entre les comptes fournisseurs et les comptes clients qui est en cause. Pour envoyer un paiement en ligne, une entreprise doit construire l’infrastructure appropriée et espérer que le fournisseur destinataire a construit l’infrastructure nécessaire pour le recevoir, et que tous ses autres prestataires ont fait de même.

Cela vaut pour chaque type de paiement que l’entreprise veut envoyer. Et puis il y a d'autres obstacles, comme le coût élevé des cartes de crédit pour l’acceptation d’un paiement d’une somme importante ou faible, de sorte que les entreprises hésitent même à les accepter.

À première vue, cela ne semble pas en valoir la peine. Tout le monde peut traiter un chèque, alors pourquoi ne pas s’en tenir à cela ?

Comment la COVID a changé la donne

Les tendances COVID-19 poussent à l’action. Voici les principales évolutions que nous avons constatées :

  1. Alors que la demande de paiements numériques augmente chez les consommateurs, ces attentes numériques commencent à gagner le secteur des entreprises.
  2. Avec la pandémie de COVID-19, la logistique de l’envoi de chèques devient un cauchemar, de l'envoi express de bordereaux pour la signature d'un patron en quarantaine à la désinfection du courrier.
  3. Les entreprises ouvrent de nouveaux comptes dans des banques numériques natives pour accéder à leur réseau de paiements numériques et à leur puissant portail numérique.
  4. Les comptes clients et les comptes fournisseurs sont contraints au numérique et forcés de se rapprocher, à mesure que les entreprises se transforment numériquement ou sont remplacées.

La numérisation des paiements s’effectue à un rythme rapide. De notre point de vue d'initiés, nous avons en fait constaté au cours des derniers mois une évolution bien plus rapide du secteur des paiements B2B par rapport au secteur B2C déjà largement numérisé, avec davantage d'entreprises faisant appel aux services bancaires numériques.

Dans l’environnement actuel et avec l’avènement de solutions de paiement numérique plus flexibles et adaptées aux besoins B2B, il est temps que les paiements manuels évoluent.

Le traitement des paiements électroniques constitue déjà une option solide

La bonne nouvelle : ce changement est déjà largement en cours. Bien qu'il n'existe pas d'équivalent B2B de Venmo (mais qui sait, avec le développement de la banque en tant que service, les générations futures sauront-elles ce qu'est une banque ?), les chèques ne devraient en aucun cas être l'option par défaut, en particulier pour les PME.

Découvrez ces trois exemples de solutions de traitement des paiements électroniques qui accomplissent la même chose, sans tracas ni coût associé :

1. Paiements CCA (ou similaires)

Loin d’être une nouveauté, les paiements par chambre de compensation automatisée (CCA) constituent une excellente option pour les paiements électroniques B2B aux États-Unis. Vous trouverez des versions similaires dans d'autres régions, comme le système SEPA dans l'UE. C’est un moyen de transférer de l’argent du compte bancaire de votre entreprise à celui de votre fournisseur via une transaction de débit ou de crédit.

Les banques numériques et les entreprises de la Fintech offrent de nouvelles façons de promouvoir les paiements CCA dans le but de faciliter la transition vers les paiements électroniques. Par exemple, Currencycloud s’associe à Dwolla, une Fintech qui offre une connectivité facile au système CCA, pour connecter les clients à un réseau de paiements américain et international.

2. Solutions « carte à chèque »

Certains nouveaux entrants sur le marché résolvent ce problème de friction entre les comptes fournisseurs et les comptes clients en permettant aux entreprises de payer une facture par carte en amont, puis en fournissant un canal intermédiaire qui envoie un chèque au fournisseur en aval.

C’est la solution idéale pour les entreprises qui sont confinées à l’intérieur et qui à l’heure actuelle ont du mal à gérer la logistique des paiements physiques, comblant le fossé entre le paiement numérique et la réception physique.

3. Banques numériques

De plus en plus, la solution la plus complète et la plus adaptée pour les paiements B2B sera une banque numérique. Il peut s’agir d’une banque numérique native spécialisée sur le segment des clients commerciaux, ou d’une plateforme Fintech B2B qui a évolué vers une banque numérique en intégrant des services à valeur ajoutée supplémentaires.

Quoi qu’il en soit, ces prestataires vous fournissent toute l’infrastructure dont vous avez besoin pour envoyer et recevoir des paiements afin que vous n’ayez pas à la construire vous-même. Avec la popularité croissante de ces services, le traitement des paiements électroniques connaîtra une croissance exponentielle dans l’industrie des paiements B2B.

Le traitement des paiements électroniques présente des avantages substantiels

À l’heure actuelle, les paiements électroniques ou numériques ont un avantage qui l’emporte sur tout autre : ils tiennent les gens en sécurité, à l’intérieur et à l’abri de contacts physiques inutiles.

À long terme, ils auront d’autres avantages.

Cette évolution s’accompagne d’un passage à des systèmes numériques automatisés, pratiques et efficaces. Les fournisseurs n’auront pas à attendre un chèque « au courrier », puisque tout peut être envoyé en quelques secondes à l’ensemble des fournisseurs. Les entreprises peuvent automatiser le rapprochement entre les devises. Les données peuvent être facilement introduites dans tout type de système pour tout type de sortie. En bref, les paiements n’accuseront pas de retards liés au processus manuel comme c’est le cas actuellement.

Le coût des paiements à grande échelle diminuera également. Lorsque vous pouvez optimiser vos processus et réduire les délais, et que de surcroît vous trouvez une solution numérique qui supprime tous les frais physiques comme les chèques, vous pouvez vous assurer que vos paiements électroniques fonctionnent pour vous aussi efficacement que possible.

Sans parler des implications plus larges d'une société plus numérique et sans espèces, telles que la durabilité environnementale et l'inclusion financière, où les particuliers et les entreprises ont facilement accès à des services financiers utiles, abordables et répondant à leurs besoins. C’est une vision que les services bancaires numériques sont sur le point de réaliser, et elle est rendue possible par des outils comme les paiements électroniques.

By: Zack Guiliano

Find Your Bold

Currencycloud is here to back you as you leap boldly into the future. Get in touch with an expert today.

Get Started